Accueil > Spectacles > Les nuits noires de monde (recréation)

Les nuits noires de monde (recréation)


Spectacle passé


La création en 1991, et les pérégrinations du spectacle “Des Nuits Noires de Monde”, voyage musical pour chanteuse, choeur de femmes et petit orchestre forain, restent pour moi une expérience humaine et musicale très forte. Au fil de mes tournées, beaucoup de personnes m’en reparlaient avec une petite lueur dans les yeux, mettant en avant le caractère brûlant d’actualité des thèmes abordés. Alors l’envie m’est venue de revisiter ces nuits noires sous une autre forme, parce qu’on ne remarche jamais sur ses traces et que le cours de l’Histoire récente s’est chargé de m’apporter d’autres éclairages, d’autres interrogations.

Le thème de départ : un groupe d’humains erre le long de frontières qui n’existent plus que dans leur mémoire. Contes, chansons populaires nourries de la peur de ce qu’il y a à l’autre bout de la forêt, de la méfiance envers ces gens de l’autre côté du fleuve ou des montagnes. Peur, méfiance, attirance aussi.

Nous chanterons, dans différentes langues, les frontières du monde et les frontières intérieures, sans cesse franchies, déplacées, détruites, reconstruites, toujours en mouvement, comme la musique. Nous chanterons l’incessante errance des humains entre l’instinct de guerre et l’envie de paix.

Chants des origines et de tous les possibles.


Je me suis tout naturellement adressée aux femmes du groupe Evasion, parce que leurs différentes origines et la beauté de leurs voix incarnent parfaitement ce voyage et cette quête. Nous interprèterons des chants polyphoniques a cappella, ou accompagnés par l’orgue de Barbarie de Patrick Mathis. Nos chants seront des créations, des musiques populaires, des musiques savantes, nous emprunterons aux poètes, à la tradition, de la berceuse au chant guerrier. Parce que, d’où que nous venions, notre plus grande richesse est notre mémoire, et immense notre besoin que quelque chose brille dans la nuit.
Michèle Bernard

"Le soleil passe les frontières sans que les soldats lui tirent dessus" - Proverbe Peul

"La douleur est un ciel constellé, toute la nuit est en nous" - Edmond Jabès

Une co production Vocal 26, Le Quai à Angers, le Théâtre de St Lô
Avec l’aide de la Ville de Roussillon (38) et du Festi’Val de Marne à Ivry/Seine (94)

  • Crédit photo : Sabine Li
  • Crédit photo : Sabine Li
  • Crédit photo : Sabine Li
  • Crédit photo : Sabine Li

Contact

Michèle Bernard
Plan |
Facebook Musiques à l'Usine Vocal 26 production